BIO

//Amélie Angebault

Comédienne de formation, artiste plastique pluriforme , en 2001 elle achète sa première guitare pour explorer sa créativité à travers la musique. Auteur compositeur interprète autodidacte, elle commence à se produire seule en scène avec ses propres chansons. C’est une rencontre avec René Gouzene à la Cave Poésie à Toulouse qui confirmera son envie de continuer à partager ses chansons .

En 2009, en quête d’aventures et de défis, elle part à Barcelone poser ses valises. Elle forge son style à travers les spectacles de rues, les rencontres avec des musiciens de tout horizons qui lui permettront d’ élargir son répertoire et de jouer en solo ou en groupe sur la scène Barcelonaise.

C’est en 2010 qu’elle sort son premier album auto-produit, intitulé « Pensées concrètes », qui s’écoulera à plus de 5000 exemplaires lors des concerts et les spectacles de rues qui lui donnent l’occasion de faire découvrir sa musique et parfaire son style de Chanson Swing et Pop.

En 2012, la rencontre avec Paco Mir de Tricicle Production est un autre tournant dans le milieu du spectacle et marque le début d’une collaboration autour de deux pièces de théâtre adaptées de Richard Bean « Un jeta dos jefes », « Dos peor que uno » dans laquelle elle composera la musique et jouera avec son quartet jusqu’en 2015. Après plus de 90 représentations entre Barcelone et Madrid, elle sortira un deuxième album, en 2014 intitulé « Double Face », enregistré cette fois çi avec son jazz band, Amélie Angebault Quartet.

C’est dans la capitale espagnole qu’elle poursuit sa carrière musicale en développant son projet à travers différentes formation. En solo, trio et quartet, elle propose ainsi des concerts sur mesure où la mise en scène et le jeu théâtral sont mises en avant dans ses chansons.

Madrid sera aussi l’occasion pour elle d’évoluer en tant que comédienne et assistante mise en scène du directeur Manuel Gancedo pour l’adaptation de « Milagros en casa de los Lopez » de Migel Mihura en 2016. Puis, assistante mise en scène et compositrice productrice de la bande sonore de la pièce de théâtre « Pares et Nines » de José Luis Alonso de Santos en 2017.

Zebra Producciones lui renouvelle sa confiance après son rôle dans « Dos peor que uno » et on la retrouvera en 2017 dans le rôle d’Amélie dans la série Centro Medico de la chaîne nationale TVE.

2018, riche d’expérience et de rencontres multiculturelles et artistiques, à la fois désireuse de renouer avec la scène française, elle revient à la source. C’est la ville rose qui l’a vu naître musicalement et c’est donc naturellement qu’ell revient sur Toulouse.Actuellement en pleine préparation d’un troisième album, elle renoue avec la langue française et prépare un nouvel opus en travaillant avec Joachim Sontag.

//Joachim Sontag

joachimsontag.com

Joachim Sontag est dessinateur, bassiste, contrebassiste, compositeur. Son parcours musical commence à l’âge de 15 ans avec l’apprentissage de la composition en musique électronique (expérimentations avec des magnétophones et ordinateurs, boîte à rythme etc.) suivi de près par la basse électrique et la contrebasse.

Il obtient en 2008 à l’université du Mirail une licence de Sciences du langage dont toutes les matières vont le ramener sans cesse pendant ses études à des questionnements relatifs au langage non-verbal, au dessin et à la musique.

Il passe ensuite trois ans au conservatoire de Bordeaux en classe de contrebasse, improvisation et harmonie avant de revenir dans la région toulousaine.

Depuis il joue et compose pour le spectacle vivant (commandes et collaborations : Cie Yokaï, Cie Areski, Cie Act’s, Les Nouveaux Terriens, Cie Pareil Jamais, Siècle Soulages à Rodez…) et dans des groupes de musiques actuelles (jazz, chanson, rock, funk, électro). Il propose aussi aujourd’hui une approche graphique personnelle avec un solo de dessin en direct et musique (Fenêtrophonie, création 2020).